Trapani, la Sicile à votre porte !

vacances trapani sicileTrapani, c’est méga accessible de plusieurs villes européennes notamment Paris et Leipzig, c’est direct et pas cher avec une compagnie aérienne low cost que vous connaissez probablement bien et dont je ne citerai pas le nom. Pour vous dire à quel point ce n’est pas cher, je vais vous dire combien j’ ai payé…4o euros ! Et oui seulement 40 euros pour passer un séjour de rêve en Sicile, c’est vraiment donné. Bref Trapani est une destination accessible, les hôtels sont abordables et même les hôtels ou auberges petits budgets sont propres. Trapani, est une ville à visiter en un week-end, il n’y a pas énormément de chose à voir mais il y a de quoi profiter du climat,  bien manger, passer du bon temps et rencontrer des gens vraiment chouettes. Si vous décidez d’ aller à Trapani, il y a quatre choses incontournables selon moi : Eriche, le gelato en face du bar mediterraneo et la pizza de chez calvino via nuncio nazi 69 et le panelle dans la panelleria via gennaio 100 !

Eriche, est une petite ville non loin de Trapani accessible en téléphérique. La petite commune de Eriche est une ville plutôt jolie et très touristique. Eriche est une ville facile à trouver, marcher jusqu’au téléphérique ou prenez le bus. La montée jusqu’à Eriche en téléphérique  – 6,5 euros aller/retour en moyenne saison – en vaut vraiment le détour. Cette montée  de 8 km pour atteindre les 750 mètres d’altitude, vous offrira une vue imprenable sur Trapani, la mer Méditerranée et les Saline. Promenez-vous dans le petit centre historique d’Eriche, visitez la Chiesa Matrice et le château médiéval, prenez de belles photos mais ne mangez rien à Eriche et encore moins des glaces, elles sont décevantes. Cela dit, la vue du téléphérique est imprenable !

téléphérique Eriche

Après le quart d’heure touristique, baladez-vous dans Trapani et profitez du centre, du port, de la mer et surtout du gelato à la Piazza Carlo Alberto Dalla Chiesa. Une gelateria recommandée par des italiens de Trapani que nous avons rencontré un soir. Vous y trouverez tous les parfums possibles et inimaginables, mon parfum préféré la pistache ou encore la crème de pistache. Le gelato sicilien vous fera très vite oublier le tiramisu !

Sinon la panelle de la Panelleria Zà Paolina, découverte grâce à un certain Giovanni avec qui nous avons passé à Trapani. Sur la via Gennaio, vous pourrez manger pour presque rien une spécialité typiquement sicilienne. La panelle est une galette à base de pois chiche et comme toute spécialité italienne qui se respecte la panelle est frite.

panelle

Je vais conclure avec la pizza de chez Calvino. Si vous êtes à la recherche de la pizza de votre séjour alors la pizza de chez Calvino est ce qu’il vous faut. Un endroit assez atypique, Calvino était une maison clause, mais aujourd’hui c’est un restaurant où l’on peut manger bien et même très très bien. Des amis, de mon amie sicilienne nous ont fait découvrir ce restaurant original avec des petites chambres où des tables sont disposées de telle façon qu’ elles permettent aux invités de manger en petit comité dans leur chambre. Si vous décidez d’ aller chez Calvino, pensez à réserver.

trapani pizzeria calvino

Voilà pour Trapani, une destination accessible et splendide où j’ai passé un excellent week-end grâce à Mimmo et Tiziana et même Giovanni !

Nono…

Marrakech

Place Jemaa El FnaOn l ‘appelle l’arnakech et ce n’est pas pour rien…Marrakech c’est la ville de tous les excès en terme de carotte…c’est bien dommage car la ville est chouette, le climat parfait au printemps, l’ambiance au top sur la place ! Je rentre de Marrakech où j’ai passé un bon week-end avec plus de 40 degrés, un soleil éblouissant et un petit vent bien sec venant du désert…ça fait vraiment du bien au corps et au moral ! Et la cerise sur le pain au chocolat – credit given to Adel – c’ est que Nono est rentré avec 1 kilo en moins. La chaleur a fait son effet ! Un week-end à 10 très sympathique…dans un beau riad. D’ ailleurs un grand merci à toutes et à tous d’ être venus.

Riad à Marrakech

Marrakech c’ est un peu l’ arnaque comme je vous le disais, alors partez bien préparé…je vais vous donner quelques conseils afin que vous ne vous fassiez pas trop avoir…grosso modo pour tous les prix qui vous seront proposés diviser par deux…une règle générale je crois, n’est-ce pas ?

Vous savez que Nono aime bien commencer par des conseils pratiques – rappelez-vous du billet sur mon week-end à Lisbonne – et en particulier comment aller de l’aéroport au centre-ville donc à l ‘aéroport les prix des taxis sont affichés donc ne vous laissez pas prendre c’ est 70 dh pour un taxi normal et 100dh pour un grand taxi. Il y a le bus le N19 qui coûte 30dh et 50dh aller-retour alors pour récupérer des clients les chauffeurs de taxi vont vous proposer une course à 25dh par personne.

Autre conseil important, n’écoutez pas ce qu’on vous dit car Marrakech est une ville pleine de menteurs qui n’ hésiteront pas à vous dire que les musées sont fermés afin de vous encourager à aller faire du shopping, en gros vous faire dépenser votre argent dans les bazars ou resto ou autre ! Donc allez vérifier vous-même que la Menara est toujours ouverte à 18h.

Aussi, si vous voulez organiser votre propre excursion c’ est mission presque impossible,mais pas impossible, si on commence par vous dire attendez je dois passer un coup de téléphone, laissez tomber, ça sent le plan agence, ça sent l’ arnakech ! On vous dit, of course, qu’ il n’y a pas de bus, pas de taxis communs, blablabla…lorsque vous souhaitez vous rendre dans la vallée de l’ Ourika par exemple et bien c’ est pas très compliqué et pas trop cher ! Allez place Sidi Mimoun, non loin de la place Jamaa al Fna – passez le Club Med et vous prenez à gauche – vous passez les taxis et là vous avez des petits bus…minibus qui vous emmènent aux premières cascades de la vallée de l’Ourika pour 25dh. Des minibus il y en a à la pelle toute la journée et le trajet dure 1h20 par là.

Vallée de l'Ourika

Et pour finir, mangez un morceau sur la place c’est pas mal mais optez pour les restos recommandés par le guide du routard ou tripadvisor, c’ est affiché lorsqu’ils le sont…prenez un méchoui c’ est la spécialité !

Pour le reste, laissez vous guider par votre intuition, perdez-vous dans les souks et faites confiance à votre petit futé !

Souk Marrakech

Nono…

Glace & Brioche

glace italienneJe suis en Sicile depuis vendredi et je n’arrête pas de manger. C’est d’ailleurs pour cela que je n’ai pas le temps d’écrire…mais à défaut, je rentre avec plein de recettes siciliennes authentiques gentillement dictée par la maman de ma chère et tendre collègue et surtout amie que je ne peux assez remercier de m’avoir invitée dans sa famille. Et même si je n’ai pas beaucoup de temps, je me suis forcée à me connecter pour faire un petit post et partager avec vous une partie de mon séjour en Sicile dans une famille sicilienne merveilleuse. Je voulais aussi partager une découverte délicieuse : une glace à sette veli dans une brioche avec de la chantilly non sucrée. Un délice…c’est indescriptible tellement c’est bon. Une glace dans une brioche c’est vraiment original et très bon…mais alors la setti velli, c’est juste une tuerie. La sette veli veut dire sept voiles, elle se compose de 7 couches différentes : chocolat, pistache, noisette, gateau et tout ce que vous voulez en fait…ce qui donne une glace de fou ! Une glasse assez marrante car lorsque je l’ai vu je pensais qu’il s’agissait d’un sandwich avec de la viande.

Et pour manger la meilleure glace de la région nous sommes allés à Mondello, une petite ville balneaire non loin de Palerme où les Palermitani vont passer leur vacances, vont manger du bon poisson frais ou encore une brioche avec de la glace. Mondello est une petite ville vraiment dynamique et conviviale où l’on peut gouter un milion de specialités sicilienne. Mondello est une petite ville où il fait bon de se promener, de respirer l’air frais de la mer et d’apprécier le climat méditerranéen. N’ayant malheureusement que peu de temps je vais m’arrêter mais je vous laisse sur une belle image de Mondello et m’excuse pour toutes les fautes.

Palerme, Sicile

Nono.

Un week-end à Lisbonne

LisbonneLes recettes c’est cool mais quand on est au régime, elles le sont un peu moins. Cela fait bientôt une semaine que je suis une diète stricte. Alors pas question de me torturer avec une recette ! Et comme, je suis allée à Lisboa il y a peu de temps, et que J’ai adoré cette ville…quoi de mieux qu’un petit post sur Lisbonne ! Je ne regrette pas du tout mon week-end de 5 jours même si nous avons eu de la pluie…pas mal de pluie notamment un samedi où nous sommes rentrés trempés de la tête aux pieds ! Je recommande vivement cette ville, elle est riche, calme, pas chère, dépaysante et il y a des vols directs de Paris via une certaine compagnie lowcost qui a des prix très compétitifs il faut bien l’avouer, même si le service laisse à désirer. Mais on va quand même pas se plaindre…c’est pas cher !

Que faut-il savoir sur Lisbonne avant de partir ? Pas grande chose à vrai dire…Lisbonne est une ville vraiment agréable, calme et ensoleillée presque toute l’année, la fin de l’automne est cela dit un peu pluvieuse. Mais si vous avez de la chance, vous aurez un temps magnifique et doux notamment si vous venez d’un endroit froid comme le nord de la France, la Belgique ou encore Montréal pour nos amis canadiens. Concernant le nombre de jour, un week-end de deux jours est suffisant cela dit si vous pouvez prendre un jour de congé, c’est encore mieux. Je pense que 3 jours, c’est le nombre de jours parfaits pour profiter de Lisbonne, voir tous les sites touristiques qui en valent la peine, goûter aux poissons, fruits de mer et pasteis de nata (petite douceur typique trouvable à peu près partout). Pour les gourmands, Lisbonne sera une mine d’or. Les boulangeries sont à tous les coin de rues, faites des pauses café et dégustez les spécialités locales.

boulangerie lisbonne

Arrivée à l’aéroport de Lisbonne et transports en commun :

ViagemDirigez-vous vers le métro – logo : M en blanc sur fond rouge – et achetez une carte viva viagem pour 0,50€ et rechargez-le d’au moins un voyage 1,25€. En fonction de l’heure à laquelle vous arrivez ou bien de ce que vous avez prévu de faire, vous pourrez décider de recharger votre carte pour une journée à 5€ avec accès à tous les transports : métro, bus, tramway, et même l’ascenseur Santa Justa.Attention, si vous rechargez votre carte viva viagem dans le métro pour un voyage ou un aller-retour vous ne pourrez pas utiliser autre chose que le métro ! Pour bénéficiez du bus et du tram, il vous faudra recharger votre carte dans les kiosques se trouvant souvent près d’un arrêt de bus, tram ou métro.
Attention, vous ne pourrez pas recharger votre carte viva viagem si celle-ci n’est pas complètement vide. S’il vous reste un voyage et que vous voulez vous organisez pour le jour suivant, cela ne sera possible que si votre carte n’a plus de crédit.
A l’Ouest de Lisbonne

Le quartier de Belem avec le monastère do Jeronimo et la Torre do Belem. Prenez une entrée combinée pour 10€, vous économiserez ainsi 3 ou 4€.

torre de belem

Le musée de la Marine est sympa si vous aimez les bateaux. Seulement 2,5€ pour les étudiants. Vous verrez souvent étudiants de moins de 26 ans mais personne ne vérifie…pourvu que ca dure ! Le prix normal est de 5 ou 6€ me semble-t-il.

Et enfin le jardin botanique de Belem est sympa et ne coûte que 2€…il est vide, il n’y a personne ou presque mais c’est bien dommage. Il ne paie pas de mine comme ca mais si on cherche bien on tombe sur une belle bâtisse avec un jardin très bien entretenu, une belle vue et une expo photo.

Pour y aller c’est très simple, allez à la Praça do Commercio où vous verrez découvrirez l’Arc de Triomphe, et là prenez le tram 7 jusqu’à l’arrêt Belem et ensuite tout est à côté. Attention, le ticket de tram acheté dans le tram qui va à Belem coûte 2,85€ alors pensez bien à recharger votre carte viva viagem.
Le centre de Lisbonne

Le quartier du centre avec la gare du Rossio, en passant par la Praça Dom Pedro IV et l’ascenseur Santa Justa qui vous emmènera au Barrio Alto. N’oubliez pas de traverser la rua Augusta vers le Tage jusqu’à l’Arc.

arc

Le Bairro Alto et la Igreja  Santa Justa ainsi que les rues où vous pourrez vous perdre, faire un peu de shopping et prendre un café. Vous pourrez aussi y sortir le soir pour un resto ou pendre un verre. Il s’agit du quartier le plus animé de Lisbonne entre touristes et locaux. La spécificité du Bairro Alto est la hauteur, donc dirigez vous vers le mirador pour y appréciez la vue : la ville, le pont et le Cristo Rei. Et non loin de ce mirador vous découvrirez le quartier da Estrela.

Le quartier da Estrela où vous pourrez admirer le Parlement ainsi que la basilique da Estrela. Une fois en avoir fini avec le quartier da Estrela, devant la basilique prenez le tram 28 direction le centre dans un de ces anciens tram et profitez des montée et des descentes que peut offrir Lisbonne. Et oui, il est épuisant de marcher dans Lisbonne, il y a des rues qui montent et qui descendent presque à tous les 50 mètres.

tramway

A l’Est de Lisbonne

Le Castelo Sao Jorge vous offre une vue imprenable sur la ville. Vous pourrez contempler la ville côté nord, sud est et ouest ! Un musée petit s’y trouve aussi. L’entrée du Castelo est de 9€, il y a un prix étudiant 7,50€ pour les moins de 26 ans mais comme je vous disais personne ne vérifie votre âge.

vue sur le castella
Au Nord de Lisbonne

Et enfin, si vous avez le temps, allez à l’Oceanario, le second plus grand oceanario dans le monde. Si vous aimez le monde aquatique, vous y passerez un très bon moment. Il y a une diversité incroyable. L’entrée est de 16€ et il y a une réduction de 10% pour les étudiant à savoir presque rien.

photo

Il y a beaucoup plus à voir mais voilà pour l’essentiel. Je voulais juste mentionné un endroit où je suis allée mangé avec Fernando, un ami qui s’est expatrié à Lisbonne depuis quelques mois. Pinocchio, un resto qui ne paie pas de mine  Métro Restauradores qui comme ça j’aurais dit…ouais non je crois pas…mais je vous avoue que j’y ai très très bien mangé, un arroz com mariscos délicieux avec des crevettes, langoustes et coquillages, très copieux pour 21,50€. Le Portugal c’est relativement pas cher enfin tout dépend de l’endroit où vous allez.
Une dernière petite chose concernant les restaurants, lorsque vous passez commande on vous dépose systématiquement du pain, du fromage ou des olives et si vous les touchez vous devez les payer même si vous ne les avez pas commandés.

Pour ce qui est des pasteis de Nata, il paraît qu’il y en a des très bons à Belem mais je vous avoue que je n’ai pas mangé à Belem. Alors arrêtez-vous à une boulangerie lorsque vous serez à Belem.

Bon week-end à Lisbonne !

Mr Minsch ou la pâtisserie selon nono

mr minschLe régime selon Nono partage avec vous sa découverte des plus délicieuses ! Au coeur de Berlin, pour les connaisseurs à Kreuzberg, cette pâtisserie vous offre une multitude de gâteaux ! Il y en a pour tous les goûts, du classique et incontournable gâteau au chocolat, au cheese cake en passant par la tarte à la rhubarbe, aux pommes etc. Le choix y est très variés, par contre l’ offre varie d’un jour à l’autre…je ne sais pas si cette variation est liée à l’humeur de Mr Minsch mais en tout cas, moi j’adore découvrir les nouveautés de Mr Minsch. La dernière fois que j’y suis passée, il y avait un escargot à la cannelle à tomber !

Tarte au chocolat et tarte à la rhubarbe

Qui a dit qu’à Berlin il n’ y avait pas de bonne pâtisserie ! La preuve en image dans le régime selon nono !

gateaux chocolat et rhubarbe

La part est à 3€, il y a moins cher à Berlin, je sais, cependant une part chez Mr Minsch équivaut à deux parts dans une pâtisserie classique et la qualité est telle que les 3€ semble plus que corrects.

Mr Minsch vous offre la possibilité de vous asseoir à ses tables joliment disposées sur la Yorckstrasse et de déguster ses bons gâteaux autour d’un café ! L’endroit est extrêmement  agréable. A ne pas manquer si vous faites un petit tour par Berlin !!

Informations :
Yorckstrasse 15
10965 Berlin
Ouvert tous les jours de 12:00 à 18:30

Nono…

Le Sri Lanka selon nono

Train pour kandyIl y a un moment que je voulais écrire deux trois choses sur le Sri Lanka. Tout d’abord parce que c’est l’un des derniers pays que j’ai visité et puis aussi parce que ces jours-ci, j’ai eu l’occasion de partager mon expérience de routarde avec un collègue qui se trouve à cette heure au Sri Lanka. Je souhaite aussi donner quelques informations importantes et nécessaires pour la préparation d’un voyage au Sri Lanka. Voyez-vous le Sri Lanka c’est très particulier… J’ai personnellement détesté ! Je vous explique pourquoi. Tout d’abord j’ai quitté Malé, une petite capitale dans l’océan indien dans laquelle je venais de passer cinq mois. Cinq mois très agréable en compagnie de maldiviens très sympas, gentils, généreux, ouverts…il n’y a pas assez d’adjectifs positifs dans la langue française pour exprimer à quel point j’ai apprécié les maldiviens de Malé et de Diffushi. Je n’oublie pas ma coloc Céline qui a rendu mon séjour aux Malidves très facile. Bref, je quitte ma petite île, pour arriver à Colombo, une grande ville bruyante, polluée,sale, humide et j’en passe ! Le retour à la réalité fut difficile à digérer. Mais ce n’était pas le pire. Le pire, c’est les gens qui vous accostent dans la rue et qui vous agressent alors que vous n’avez rien demandé à personne !!!! Ou encore les transports d’une lenteur à vous donner envie de faire un massacre. J’ai passé 4 heures dans un train bondé, donc 4 heures debout pour faire une soixantaine de kilomètres. Des bus pour mini pouces où vos jambes peinent grave. Si vous m’aviez demandé à mon retour du Sri Lanka comment s’ était mon petit tour du Sri Lanka je vous aurais probablement dit ça. J’en pouvais plus, je n’avais qu’une envie, celle de prendre l’avion pour Malé !

Colombo, Sri Lanka

Avec du recul, je garde en mémoire des souvenirs beaucoup plus légers et agréables…comme la visite de World’s End ou l’aventure de malade pour arriver à sigiriya, les plantations de thé ou tout simplement la magnifique vue de notre guest-house sur le lac de Kandy…Le Sri Lanka reste tout de même un pays magnifique, aux paysages très variés. La première fois que j’y suis allée je n’ai pas voir qu’une petite partie du Sri Lanka qui était d’ailleurs assez bof. J’avais suivi les conseils de français qui connaissaient soi-disant le Sri Lanka et je me suis retrouvée à Négombo à me faire harceler par tous les tuk-tuks de la ville. A me faire inviter en tout bien tout honneur et lorsque je refusais les avances on m’envoyait balader…Je ne recommande Negombo en aucun cas sauf pour se rapprocher de l’aéroport, si vous avez un vol très tôt. Si jamais vous vous trouvez à Négombo, prenez le bus pour Kandy et faites une halte à Pinawella Junktion pour voir les Eléphants. Le bain est à 15h et pour les radins si vous arrivez avant le bain vous pouvez suivre gratuitement les éléphants jusqu’à la rivière et les regarder faire le plein d’eau ! Il y a tellement à dire sur le Sri Lanka qu’un seul post ne suffirait pas mais je vous propose de regarder mes photos et si jamais l’un de vous prépare un voyage au Sri Lanka écrivez-moi,  je me ferai un plaisir de vous répondre plus en détail. Le mot de la fin sera bien evidemment consacré à la gastronomie sri lankaise. Habitant à Malé j’avais déjà eu l’occasion de goûter à certaines spécialités sri lankaises. Je dois avouer que nous avons eu accès que à très peu choses au Sri Lanka. La seule chose que je peux citer est une guest-house à Kandy qui offre un buffet tous les soirs pour 1000 roupies (boissons non incluses). Un buffet plutôt appétissant avec des plats variés mais un peu cher. Si jamais vous avez envie de manger autre chose que du rice and curry, parce que du rice and curry vous allez en manger jusqu’à en avoir marre !! Pour ce fameux buffet aller au Sharon Inn par contre ne loger pas là-bas…préférez plutôt le McLeod Inn. Une vue splendide, des chambres propres, et une famille très aimable et serviable.

Kandy, Sri Lanka

World's End, Sri Lanka

Fort, Sri Lanka

Pinawella Orphanage, Sri Lanka

Bon voyage !

Nono…

Le safari selon nono

Le régime selon nono aux MaldivesIl faut croire que le régime de nono est une recette miracle. Il y a quelques semaines, j’ai servi de modèle pour la réalisation d’une brochure touristique qui vend des safaris sur l’Océan Indien. Vous imaginez…Nono, Top Model ! Comme quoi le régime paie. Non, mais faut pas rêver, de toute façon je suis trop petite donc comme ça c’est réglé ! Sérieusement, cette histoire de modèle n’a rien à voir avec le succès de mes régimes, qui sont d’ailleurs des échecs à répétition…Et puis merde, à quoi bon se priver quand on peut manger tellement de bonnes choses! D’ailleurs, j’ai découvert les cornets au Kitkat, un délice ! Oui, je sais ce n’est pas top pour le régime de nono mais il faut savoir se faire plaisir. Je crois bien être un peu schizophrène….

Revenons à notre safari ! Un jour, je me trouvais à l’Alliance Française de Malé lorsqu’un certain Umair se pointe et demande à notre directrice si elle ne connaissait pas des personnes de type occidental qui seraient prêtes à s’embarquer pour quatre jours sur non pas un, ni deux mais quatre safari boats. Alors, moi, je saute sur l’occasion en disant bein nous !!!! Après maintes hésitations, Céline, Marie et moi-même – autrement dit Nono – sommes parties à l’aventure. Et nous avons eu bien raison, j’ai passé un excellent week-end. Nous sommes allés jusqu’à Vavu Atoll, au sud de Malé à environ 5 heures de bateau.

Notre présence requérait pas mal d’efforts, puisqu’en fin de compte nous étions conviées sur ce bateau pour y travailler. Et je peux vous dire un chose : oui, on a travaillé…même un peu trop à mon goût. Non, mais c’était très cool à part les réveils quelque peu difficile le matin pour profiter un maximum de la luminosité. Je me rappelle encore très bien d’Umair, venant frapper à ma cabine – tôt le matin après nous être couchés à pas d’heure – disant:  » do you want to take pictures… » Sérieusement qui aurait répondu oui cette question ??? Que de souvenirs ! Plus que le safari, les paysages, la fraîcheur de l’océan ou le balancement du bateau au grè des vagues, ce que j’ai le plus apprécié, étaient nos dîners avec Umair, son équipe et ses amis ainsi que les heures passées à discuter et rigoler.

Le mieux, je pense est de vous laisser apprécier les photos du séjour, généreusement données par Umair…même si j’ai du beaucoup insisté. Enjoy for me !

J’aimerais partager avec vous beaucoup plus de photos mais malheureusement je ne peux pas, Umair était assez sérieux quant à la diffusion de ses photos, enfin des photos de son client. En tout cas, je tiens à dédier ce post à Umair Badeeu, qui nous a fait beaucoup travailler mais qui nous a, par la même occasion, fait passer un merveilleux week-end !

Nono…

Maldives, Diffushi

Maldives Je viens de passer un super week-end à Diffushi au sein d’une famille franco-maldivienne fort sympathique. Une famille vraiment adorable, gentille, généreuse et extrêmement accueillante. C’est une île où j’ai vraiment envie de retourner pas forcément pour l’île en soi mais pour les gens! Diffushi est une île locale qui se trouve à 3 heures de ferry de Malé au Nord Est de l’archipel des Maldives !

Le transfert Malé/Diffushi est très peu coûteux alors c’est bien pratique car les prix peuvent atteindre des sommes incroyables dans cette partie du monde. Si je vous dis ça c’est parce que je reçois très régulièrement des courriels de personnes qui souhaitent découvrir les Maldives autrement que dans un resort où la réalité maldivienne est inexistante ! A Diffushi, on peut se loger pour pas cher et en apprendre beaucoup sur la culture.

Maldives, DiffushiJe suis partie jeudi dernier à 15h avec Céline et après 3 heures de ferry, je suis arrivée sur cette fameuse île. Nasra, nous attendait…une fille très dynamique et souriante. Un véritable délice! Un petit tour chez elle pour déposer nos sacs, un petit encas et hop on file faire un tour de l’île, puis au café où se trouvait son père, Rémy… Après cela, nous nous rendons chez Rémi pour dîner. Oui, je sais…pitié ne me parlez pas de régime… Aux Maldives, on mange beaucoup, oui beaucoup trop. Après avoir mangé à ne plus en pouvoir du poulet à la Muba (frère de Nasra), nous sommes tranquillement rentrées pour dormir après cette journée plutôt fatiguante mais étrangement très relaxante en même temps.

Le lendemain, Nasra avait un programme très complet…petit-déjeuner, préparation d’un gâteau pour l’anniversaire de son frère Monta, et petit encas maldivien, le roshi mas huni. Après avoir exploré tous les recoins de Diffushi, rencontré une centaine de personnes, et goûté au vin blanc maldivien – qui est en réalité un jus de noix de coco qui a macéré au soleil pendant quelques heures – nous sommes allées nous baigner. Une baignade tant attendue…

Maldives, Océan indienLa journée ne s’arrête pas là…Après un petit moment de relaxation au bord de l’eau, nous sommes allées au port de Diffushi, sur le chemin, Nasra, nous a fait goûté de la canne à sucre. Alors la canne à sucre, aussi surprenant – et en même temps pas du tout – que ce la puisse paraître, a la même texture que le sucre. Enfin bref, nous nous dirigions donc vers le port pour prendre un bateau dans le but de voir les dauphins, et on en a vu des daupins…ils étaient méga heureux, ils sautaient partout et faisaient de pirouettes, c’était vraiment cool !

Dauphins, Maldives

Notre dernière soirée approche…après avoir apporté le gâteau d’anniversaire à Monta, nous sommes allées manger dans ce même café de la veille qui fait aussi restaurant. Un kottu roshi (plat typique) plutard, nous reprenions la route du port pour aller pêcher…mémorable ! L’ambiance était très marrante, due à notre technique de pêche plutôt foireuse ! Et oui, la pêche ça ne s’apprend, le coup de main, on l’a ou on l’a pas ! J’ai quand même réussi à attraper un poisson orange et blue…

pêche, MaldivesNous rentrons doucement à Diffushi…et là Nasra nous propose de retourner en mer pour aller pêcher la langouste et le crabe, puis de revenir chez ses parents pour les cuisiner et les manger… Qui peut refuser une telle offre ? Pas moi ! Et c’est donc ce que l’on a fait, et je peux vous dire une chose, on s’est régalé!!!!

Langouste, Maldives

Nono…