Mr Minsch ou la pâtisserie selon nono

mr minschLe régime selon Nono partage avec vous sa découverte des plus délicieuses ! Au coeur de Berlin, pour les connaisseurs à Kreuzberg, cette pâtisserie vous offre une multitude de gâteaux ! Il y en a pour tous les goûts, du classique et incontournable gâteau au chocolat, au cheese cake en passant par la tarte à la rhubarbe, aux pommes etc. Le choix y est très variés, par contre l’ offre varie d’un jour à l’autre…je ne sais pas si cette variation est liée à l’humeur de Mr Minsch mais en tout cas, moi j’adore découvrir les nouveautés de Mr Minsch. La dernière fois que j’y suis passée, il y avait un escargot à la cannelle à tomber !

Tarte au chocolat et tarte à la rhubarbe

Qui a dit qu’à Berlin il n’ y avait pas de bonne pâtisserie ! La preuve en image dans le régime selon nono !

gateaux chocolat et rhubarbe

La part est à 3€, il y a moins cher à Berlin, je sais, cependant une part chez Mr Minsch équivaut à deux parts dans une pâtisserie classique et la qualité est telle que les 3€ semble plus que corrects.

Mr Minsch vous offre la possibilité de vous asseoir à ses tables joliment disposées sur la Yorckstrasse et de déguster ses bons gâteaux autour d’un café ! L’endroit est extrêmement  agréable. A ne pas manquer si vous faites un petit tour par Berlin !!

Informations :
Yorckstrasse 15
10965 Berlin
Ouvert tous les jours de 12:00 à 18:30

Nono…

Publicités

Le safari selon nono

Le régime selon nono aux MaldivesIl faut croire que le régime de nono est une recette miracle. Il y a quelques semaines, j’ai servi de modèle pour la réalisation d’une brochure touristique qui vend des safaris sur l’Océan Indien. Vous imaginez…Nono, Top Model ! Comme quoi le régime paie. Non, mais faut pas rêver, de toute façon je suis trop petite donc comme ça c’est réglé ! Sérieusement, cette histoire de modèle n’a rien à voir avec le succès de mes régimes, qui sont d’ailleurs des échecs à répétition…Et puis merde, à quoi bon se priver quand on peut manger tellement de bonnes choses! D’ailleurs, j’ai découvert les cornets au Kitkat, un délice ! Oui, je sais ce n’est pas top pour le régime de nono mais il faut savoir se faire plaisir. Je crois bien être un peu schizophrène….

Revenons à notre safari ! Un jour, je me trouvais à l’Alliance Française de Malé lorsqu’un certain Umair se pointe et demande à notre directrice si elle ne connaissait pas des personnes de type occidental qui seraient prêtes à s’embarquer pour quatre jours sur non pas un, ni deux mais quatre safari boats. Alors, moi, je saute sur l’occasion en disant bein nous !!!! Après maintes hésitations, Céline, Marie et moi-même – autrement dit Nono – sommes parties à l’aventure. Et nous avons eu bien raison, j’ai passé un excellent week-end. Nous sommes allés jusqu’à Vavu Atoll, au sud de Malé à environ 5 heures de bateau.

Notre présence requérait pas mal d’efforts, puisqu’en fin de compte nous étions conviées sur ce bateau pour y travailler. Et je peux vous dire un chose : oui, on a travaillé…même un peu trop à mon goût. Non, mais c’était très cool à part les réveils quelque peu difficile le matin pour profiter un maximum de la luminosité. Je me rappelle encore très bien d’Umair, venant frapper à ma cabine – tôt le matin après nous être couchés à pas d’heure – disant:  » do you want to take pictures… » Sérieusement qui aurait répondu oui cette question ??? Que de souvenirs ! Plus que le safari, les paysages, la fraîcheur de l’océan ou le balancement du bateau au grè des vagues, ce que j’ai le plus apprécié, étaient nos dîners avec Umair, son équipe et ses amis ainsi que les heures passées à discuter et rigoler.

Le mieux, je pense est de vous laisser apprécier les photos du séjour, généreusement données par Umair…même si j’ai du beaucoup insisté. Enjoy for me !

J’aimerais partager avec vous beaucoup plus de photos mais malheureusement je ne peux pas, Umair était assez sérieux quant à la diffusion de ses photos, enfin des photos de son client. En tout cas, je tiens à dédier ce post à Umair Badeeu, qui nous a fait beaucoup travailler mais qui nous a, par la même occasion, fait passer un merveilleux week-end !

Nono…

La vie suit son cours à Malé…

Lareina et nono à MaléLa vie à Malé est assez constante, une fois la routine installée. Les journées se suivent et se ressemblent, on croise toujours les mêmes personnes, on va toujours aux mêmes endroits et on mange, enfin je mange toujours les mêmes plats. C’est Malé…Les journées se ressemblent mais cela dit elles passent assez vite, pour ne pas dire trop vite, il y a toujours quelqu’un ou quelque chose pour nous sortir de notre petite vie monotone et pourtant si agréable. Même si le climat peu être pesant, il fait très humide même quand il ne pleut pas. Du coup, je ne vous raconte pas l’état de mes cheveux qui n’arrêtent pas de boucler. Mais bon, vivre en bord de mer, que dis-je d’océan, c’est aussi être prêt à avoir les cheveux qui bouclent. 😮

Cette semaine aussi intense qu’elle fut (côté boulot), sera marquée pour un long moment par l’anniversaire de Philippe, une après-midi fort sympathique sur la plage de Vilingili…(Vilingili -pour ceux qui ne connaissent pas- se trouve à une dizaine de minutes de Malé en dhoni pour la modique somme de 3 ruffiyas environ 15 centimes d’euros). Je disais donc… les filles de l’alliance ont organisé une petite fête d’anniversaire surprise au bord de l’eau avec les fameux hedhikaa dont je ne vous ai pas encore parlé mais cela ne serait tarder. Pour les incultes, les hedhikaa aussi appelés short-eats, sont des petites pièces salées ou sucrées qui comme leurs noms l’indiquent se mangent !!! Je vous en dirait plus bientôt, très bientôt.

gâteau nonoUne semaine bien remplie en gastronomie en tout genre, entre le gâteau d’anniversaire de Fifi, et celui de Nono, – oui, Nono a 30 ans depuis quelques jours et se fait à cette idée très lentement, un peu comme tout ce qui fait ici aux Maldives…- ainsi que les repas en tout genre organisés par les amis de l’ancienne directrice de l’Alliance qui nous quitte bientôt. Du coup, les repas maldiviens se multiplient et il faut avouer que l’on en profite bien, c’est excellent à tous les coups…Je ne vous parle même pas d’un plat à base d’aubergine dégusté chez Mr Sikka, le président de l’Alliance. Il faut absolument que je vous écrive un post sur les spécialités locales d’autant plus que j’ai eu l’opportunité de manger une cuisine faite maison et cela n’est pas donné à tout le monde.

Quant à mon week-end, toujours trop court…et particulièrement tristounet à cause du départ de Lareina, une petite canadienne adorable qui travaillait sur un resort que j’ai rencontrée grâce à Céline ma colocataire, collègue et copine ! Céline et moi avons passé une bonne partie de la journée avec Lareina jusqu’au moment fatidique de l’au revoir à l’aéroport. Une journée qui commença excellemment bien puisque j’ai pu prendre une douche chaude dans la guesthouse de Lareina, ma première en un mois, oui un mois sans douche chaude ! Puis nous sommes allées voir une compétition culinaire qui a lieu à Malé le 14, 15 et 16 juillet. Je vous laisse apprécier quelques oeuvres de cette compétition culinaire.

Lareina et Céline à Malé

compétition culinaire à Malé

Lareina et Nono à Malé

arbre macaron compétition culinaire malé

Au revoir Lareina !

Sans transition, je voulais attirer votre attention sur la page 105 du Lonely Planet Maldives qui recommande Shell Beans. Personnellement, je ne le recommanderais pour rien au monde, l’offre est très moyenne, les prix très élevé et le service médiocre !

Nono…

Même aux Maldives il pleut

maléArrivée à Malé le 25 juin officiellement, je n’ai pas eu beaucoup de temps pour poster quoi que ce soit. Alors aujourd’hui je me suis dit que j’allais donner quelques nouvelles de ma vie sur Malé. Il n’y a rien de spécial à raconter à vrai dire. Je travaille beaucoup, il m’arrive de ne pas voir l’océan pendant plusieurs jours alors que j’habite sur une île qui fait 2 km sur 1,5 km, incroyable, non ?  La vie suit sont cours, je travaille et mange beaucoup…d’ailleurs ma plus grande occupation est le régime, un régime alimentaire particulier à base de féculents, de lipides et de sucres. Honteux, n’est-ce pas ? Le régime selon nono perd pied aux Maldives : burger, potatoes et sauce tartare tous les soirs ou presque.

Enfin bon, le régime c’est pas encore ça…et le temps non plus…Depuis quelques jours, il n’arrête pas de pleuvoir, c’est averse sur averse! Alors le bon côté des choses c’est qu’il s’agit d’averses très ponctuelles, le mauvais côté par contre c’est que si vous avez le malheur de vous trouver dehors à ce moment, c’est la douche assurée. Je dois avouer que c’est pas mal d’avoir un peu de fraîcheur…parce qu’ici il fait chaud tous les jours, matin et soir, il ne fait jamais frais. Ça me manque de pas pouvoir porter un foulard ou un petit gilet. Mais on s’habitue à tout, même à la pluie qui nous surprend quand on ne s’y attend pas !

Très bonne fête de la musique à tous !

Ce mardi 21 juin donnera lieu a un évènement tant attendu et apprécié en France : la fête de la musique…et je suis navrée de voir que le google doodle d’aujourd’hui célèbre seulement l’été. Soi dit en passant, l’été est enfin parmi vous, car pour moi cela fait déjà quelques jours que je savoure et souffre de la chaleur estivale maldivienne. Non, mais ça va, ce n’est pas de la torture non plus !

L’été, le soleil, la chaleur…quoi de mieux pour perdre quelques kilos !! Je ne sais pas quel temps il fait chez vous mais j’espère bien que le soleil sera au beau fixe afin que vous pussiez frimer sur la plage cet été. Ici, à Male’ le soleil est omniprésent par contre mon appétit de moins en moins. Quoi Nono n’a plus d’appétit! Vous y croyez ?

Et si on revenait à nos moutons, la fête de la musique, et je voulais pour l’occasion partager avec vous une vidéo maldivienne sauf que en musique locale, je ne connais encore rien. J’ai donc décidé de consulter la célèbre bibliothèque d’une marque plus que connue dont je ne citerai pas le nom et Chingon s’est imposé à moi. Je vous laisse donc à Chingon et vous souhaite une excellente fête de la musique.

Nono…

Une virée champêtre

JasminEncore un autre long week-end passé à glandouiller et à manger dans la campagne thuringienne ! Quand la saison des week-ends de trois/quatre jours commence, elle n’en finit pas ! Pâcques, Ascension, Pentecôte et bientôt le pont du 14 Juillet… Mais il faut avouer que ça fait tellement de bien de profiter de ces longues journées ensoleillées. D’autant plus que le premier et huit mai n’étaient pas très avantageux cette année ! Un dimanche ne peut être considéré comme un jour férié !

A la campagne, on peut s’ennuyer très vite, alors je me suis essayée à une recette allemande connue par certains comme étant une recette alsacienne : La flammkuchen ou encore flammekueche. Une recette qui occupe, qui est très facile à réaliser et absolument délicieuse.

Il vous faudra pour la pâte:

  • 400g de farine
  • 1 cc de sel
  • 4 cs d’huile d’olive
  • 200ml d’eau

Une fois vos ingrédients mélangés vous obtiendrez une pâte solide alors évitez de mettre trop d’eau. J’ajoute toujours l’eau au fur et à mesure en évitant d’en mettre trop ! Et hop au frigo pour quelques heures. Faites votre pâte après le déjeuner et mettez-la au frais pour le soir par exemple.

flammekueche pâte

Ensuite, lorsqu’il est bientôt l’heure de passer à table, faites trois boules de pâtes, étendez-les à l’aide d’un rouleau de patisserie et badigeonnez-les de crème fraîche, puis ajoutez des oignons, des olives, des tranches de jambon de tout ce que vous voulez…la porte est ouverte à toutes folies culinaires ! Il ne vous reste plus qu’à mettre le tout au four pour une quinzaine de minutes ou plus en fonction de votre four. Je vous épargne le pré-chauffage, blabla…vous savez utiliser un four, n’est-ce pas ?

Flammekueche

Le régime selon nono est de plus en plus en déclin…comme quoi les bonnes habitudes ne se perdent pas ! Cependant, on ne peut pas être au régime toute sa vie, ce serait complètement indécent, non ? Alors plutôt que de ce morfondre, je préfère vous laissez apprécier mes belles images de la campagne thuringienne.

Jardin à msw

Jardin à msw 2

Nono…

Paris et régime ne font pas bon ménage

Troisième jour de régime et tout va bien.    Cela dit demain je pars pour Paris et c’est là que les choses se corsent. Faire un régime en Allemagne, c’est vraiment pas facile mais faire un régime dans le pays de la gastronomie relève de l’impossible. Je sens que le retour sur Paris sera ou alors un énième échec ou bien une frustration mortelle. Dans les deux cas, mon régime risque de mal se terminer !

 Sérieusement, comment résister à tous ces mets délicieux que l’on peut trouver en France, surtout quand on vient de passer six mois dans un pays qui est réputé pour tout sauf pour sa bonne bouffe ! Oui, je m’emporte, il y a de bonnes choses à déguster en Allemagne. Cependant, aucune gastronomie au monde n’égale la gastronomie française…   Je ne suis pas une folle patriote qui pense que la France c’est le top du top et blablablablabla… C’est juste que la France va me mener la vie dure entre boulangerie, viennoiserie, patisserie, beurre, fromage, etc. Je ne vais pas m’étaler plus longtemps car je commence à avoir un petit creux qui creuse lentement sa petite place dans mon estomac.

En tout cas, je vais tout faire pour ne pas craquer devant tant de bonnes choses. Je ne sais pas où je vais trouver la force pour résister à des madeleines, du pain avec du St Moret ou avec du beurre tout simplement, une bonne glace de chez Berthillon, les falafels et les strudel à la pommes et à la canelle  de la rue des rosiers. Tant de mets exquis auxquels je n’ai pas droit parce que j’ai décidé de faire un régime. Je me vengerai bien assez au mariage de ma soeur et ça c’est une promesse que je tiendrai. Si vous êtes au régime comme moi, tenez bon. Ne vous laissez pas tenter par ces images alléchantes.

Nono…